Vous êtes un Alumni ? Identifiez-vous sur le site !

Ecole Polytechnique de Louvain

Historique et fonctionnement

L’École Polytechnique de Louvain est, en Belgique francophone, l’École d’ingénieur à la fois la plus importante du point de vue du nombre d’étudiants et de diplômés, et la plus reconnue sur le plan international.

Plus de 150 ans d'histoire

Les « Écoles spéciales des mines et des arts et manufactures » ont été créées à l’UCL en 1864 sur le modèle des Grandes écoles Polytechniques françaises afin de former les ingénieurs « civils » (par opposition aux ingénieurs militaires) dont l’industrie belge du XIX e siècle avait besoin pour soutenir son expansion. Devenues « Écoles spéciales des mines, du génie civil, des arts et manufactures, d'architecture et d'électricité », elles deviennent en 1961 la « Faculté des sciences appliquées – FSA ». En 2007, la faculté est rebaptisée « École polytechnique de Louvain – EPL » (en anglais : Louvain School of Engineering ). En 2004, la faculté voit ses missions élargies à la gestion des programmes en sciences informatiques de l’UCL. En 2010, l’intégration au sein de l’UCL des deux Ecoles d’architecture « St Luc Bruxelles » et « St Luc Tournai » entraîne la création à l’UCL de la « Faculté d’architecture, ingénierie architecturale et urbanisme - LOCI » qui prend en charge la responsabilité des programmes de bachelier ingénieur civil architecte et de master ingénieur civil architecte ainsi que du master complémentaire en urbanisme.

Plus de 9.000 ingénieurs civils ont été diplômés à l’UCL depuis la création de la FSA en 1961. On constate depuis 2008 une croissance sensible et régulière du nombre d’inscriptions en première année. Chaque année, l’EPL et LOCI accueillent ensemble à Louvain-la-Neuve plus de 550 étudiants de 1ère année. Avec une part de plus de 40% des étudiants et des diplômés, l’EPL et LOCI représentent, et de très loin, la plus importante école polytechnique de la Fédération Wallonie Bruxelles. Depuis 2009, les deux facultés ont octroyé ensemble chaque année environ 235 diplômes de master ingénieur civil répartis entre dix programmes de master : mécanicien ; électromécanicien ; constructions ; chimie et sciences des matériaux ; mathématiques appliquées ; architecte ; électricien ; informatique ; physicien ; biomédical (par ordre décroissant de nombre de diplômés). Il faut y ajouter une trentaine de diplômés masters en sciences informatiques.

Le nombre de doctorats en « sciences de l’ingénieur, art de bâtir et urbanisme » défendus chaque année à l’UCL s’élève en moyenne à une cinquantaine, avec un recrutement international est très important (13 % originaires de l’Union européenne et 29 % originaires de pays hors de l’Union européenne).

Une école et plusieurs instituts

La recherche menée par les membres de l’EPL est organisée aujourd’hui essentiellement sous l’égide de trois instituts de recherche : l’« Institute of Information and Communication Technologies, Electronics and Applied Mathematics » (ICTEAM), l’« Institute of Condensed Matter and Nanosciences » (IMCN) et l’« Institute of Mechanics, Materials and Civil Engineering » (IMMC).

L’EPL a joué un rôle de pionnier dans un mouvement de réforme des méthodes de formation des ingénieurs civils, en particulier dans la conception de dispositifs pédagogiques actifs (par projets et par problèmes) et dans la formation du tuteur au rôle qu’il a à jouer dans ces dispositifs. Les pratiques pédagogiques des enseignants de l’EPL concurrent à la réputation de l’EPL dans le concert des Écoles d’ingénieur européennes. 

Tant en matière de formation qu’en matière de recherche, l’EPL bénéficie des liens privilégiés qu’elle a continué à développer avec la Faculteit Ingenieurs Wetenschappen (FIW) de la KULeuven. Sur le plan international, le rayonnement de l’EPL s'appuie en particulier sur la participation de l’EPL en tant que membre de six réseaux internationaux d’universités de technologie, dont en particulier le réseau CLUSTER. L’accueil des étudiants étrangers se développe notamment via la participation de l’EPL à 3 programmes Erasmus Mundus : MERIT (European Master of Research on Information and Communication Technologies) ; FAME (Functionalised advanced materials and engineering) ; EURHEO (European Master in Engineering Rheology).